La microgravité n’est pas sans conséquence sur le corps humain. Elle pourrait fragiliser les futurs voyageurs interstellaires face aux maladies, en diminuant les capacités de l’immunité.