La maladie d’Alzheimer est caractérisée par la formation de plaques séniles entre les neurones. Des scientifiques ont fait une découverte inédite : au cœur de ces plaques, des dépôts de cuivre et de fer sous leur forme métallique.