Le tribunal de Versailles a condamné mardi la société Ikea Retail France, filiale française du géant suédois de l’ameublement, à une amende d’un million d’euros pour recel de collecte de données à caractère personnel.