Le parti de Jean-Luc Mélenchon ne présente que quatre têtes de liste aux élections régionales. Dans les autres régions, il a passé des alliances à géométrie variable avec les partis de gauche tout en lançant des flèches à destination d’Europe Écologie-Les Verts. Une stratégie qui vise à dédouaner La France insoumise de tout sectarisme.