La maire de Paris Anne Hidalgo passe à la vitesse supérieure : les motos et les scooters à essence devront, à partir de 2022, payer 50 % des tarifs des voitures pour stationner dans la capitale. La mesure fait débat.