Six mois de prison ferme ont été requis jeudi au procès Bygmalion contre l’ancien président Nicolas Sarkozy, poursuivi pour “financement illégal de campagne électorale”.