Arrivé troisième en Provence-Alpes-Côte d’Azur, le candidat de l’union de la gauche, Jean-Laurent Félizia, compte se maintenir au second tour, malgré les appels au front républicain lancés par les dirigeants d’Europe Écologie-Les Verts et du Parti socialiste.