Des psychologues de l’université de Cambridge ont analysé des millions de tweets pour savoir quels sont les mécanismes émotionnels à l’origine de la viralité d’un contenu. Il s’avère que, dans le cadre des comptes de personnalités ou institutions politiques, les critiques virulentes envers un…