En France, l’abstention sort grande gagnante du second tour des élections régionales. Près de 66% d’électeurs n’ont pas voté. La prime est donnée aux sortants du parti Les Républicains et du Parti socialiste. Ce scrutin marque aussi l’échec du Rassemblement national et la déroute du parti présidentiel La République en marche. Quels enseignements peut-on tirer de ces élections locales et en particulier pour la présidentielle qui se tiendra dans moins de dix mois ?