Le vaccin AstraZeneca refait parler de lui avec cette nouvelle étude de l’université d’Oxford qui est de nature à rassurer les pays qui connaissent des problèmes d’approvisionnement : un intervalle de plusieurs mois entre la première et la deuxième dose de vaccin AstraZeneca-Oxford améliore la…