Au terme de près de deux ans de navette, le Parlement a adopté définitivement, mardi, le projet de loi de bioéthique et sa mesure emblématique d’ouverture de la procréation médicalement assistée (PMA) aux couples de femmes et aux femmes célibataires. Les députés ont adopté la version définitive du texte par 326 voix contre 115.