Un homme de 65 ans est le premier cas décrit d’une thrombose atypique suite à l’injection d’un vaccin à ARNm. Ce type d’effet secondaire rare n’avait été observé, jusque-là, qu’après l’injection des vaccins d’AstraZeneca ou de Johnson & Johnson.