La France devrait connaître une quatrième vague de contaminations au Covid-19 en raison de la propagation du variant Delta mais elle sera plus “nuancée” que les trois premières en raison du développement de la vaccination, a estimé mercredi Jean-François Delfraissy, le président du Conseil scientifique.