La maire de Paris Anne Hidalgo a assuré, mardi, que les toxicomanes allaient quitter le jardin d’Éole, un parc dans lequel ils avaient été autorisés à venir consommer de la drogue, essentiellement du crack. Elle souhaite rendre ce lieu aux habitants, en expliquant que différents projets sont à l’étude pour prendre en charge les toxicomanes.