Une récente méta-analyse de 192 études épidémiologiques, parue dans la revue Nature, précise l’âge moyen des désordres mentaux. Dans la plupart des cas, ils surviennent pendant l’adolescence.