Au terme de deux jours de table ronde dédiée aux conséquences des 193 essais nucléaires en Polynésie française, les ministres de la Santé, des Armées et des Outre-mer ont multiplié les engagements, vendredi à Paris, évoquant notamment des indemnisations. D’autres annonces sont attendues lors du déplacement d’Emmanuel Macron à Papeete le 25 juillet.