Les militants du Rassemblement national ont entamé, samedi, à Perpignan, leur 17e congrès, une semaine après l’échec cuisant du parti aux élections régionales. La création d’une “présidence temporaire” du parti pendant la campagne présidentielle aiguise déjà les rivalités au sein du mouvement.