Un membre de la famille royale saoudienne est visé par une enquête en France pour esclavage moderne sur ses employés, ouverte en 2019 par le parquet de Nanterre, a appris lundi l’AFP, confirmant une information du Parisien.