C’était LA nouvelle attendue après le concert-test d’Indochine en mai dernier : pas de foyer épidémique à l’issue de cet évènement rassemblant près de 4.000 personnes. L’étude de l’AP-HP a montré qu’il n’y avait pas eu d’augmentation d’infections de coronavirus en comparaison au groupe…