Les scientifiques ont développé une micropuce qui peut mesurer en temps réel le niveau de stress en quantifiant les hormones présentes dans une goutte de sang.