Alors que la population mondiale dépasse les 7,8 milliards d’individus, certains Français ont décidé de ne pas avoir d’enfants pour ménager l’environnement. Un choix radical sur fond de prise de conscience du réchauffement climatique et d’angoisse pour l’avenir.