La peste noire a décimé la population européenne au XIVe siècle mais ses limites géographiques demeurent aujourd’hui encore floues. La découverte de deux sépultures italiennes permet de lever le voile sur l’une de ces limites.