Pour l’Autorité de la concurrence, Google n’a pas respecté son obligation de négocier de bonne foi les droits voisins du droit d’auteur. Elle a annoncé mardi avoir condamné le géant américain à une amende de 500 millions d’euros.