Avec des modélisations mathématiques, l’Institut Pasteur tente de prédire le futur de l’épidémie. Leurs derniers résultats concernent le variant Delta et leurs projections sont plutôt pessimistes.