Le garde des Sceaux, Éric Dupond-Moretti, a été mis en examen vendredi pour prise illégale d’intérêts par les magistrats de la Cour de la justice de la République chargés d’enquêter sur de possibles conflits d’intérêts avec ses anciennes activités de pénaliste. Face aux appels à la démission, le Premier ministre Jean Castex lui a renouvelé “toute sa confiance”.