Le garde des Sceaux Eric Dupond-Moretti est convoqué à la Cour de justice de la République en vue d’une mise en examen dans une enquête sur de possibles conflits d’intérêts entre son action au gouvernement et ses anciennes fonctions d’avocat, une première pour un ministre en exercice. Il doit être interrogé par des magistrats de la CJR, seule habilitée à juger des membres du gouvernement pour des actes commis dans l’exercice de leurs fonctions.