Les analgésiques de demain, à base de venin de tarentule, sont en cours d’élaboration. Ils seraient moins addictifs et présenteraient moins d’effets secondaires, contrairement aux médicaments habituellement prescrits pour soulager la douleur.