Le Conseil d’État français a validé, vendredi, l’extradition de François Compaoré vers le Burkina Faso, où ce frère du président déchu Blaise Compaoré est mis en cause dans l’enquête sur l’assassinat, en 1998, d’un journaliste d’investigation.