Des chercheurs ont identifié près de 300 variations génétiques impliquées dans l’âge auquel se déclenche la ménopause. Un premier pas vers un test prédictif !