La Cour européenne des droits de l’Homme (CEDH) s’est opposée, vendredi, à l’extradition de François Compaoré, frère de l’ancien président Blaise Compaoré mis en cause dans le meurtre du journaliste d’investigation Norbert Zongo. Les avocats de François Compaoré avaient saisi la CEDH après la validation, il y a une semaine, de son extradition vers le Burkina Faso par le Conseil d’État français.