Emmanuel Abayisenga s’est accusé, lundi, d’être responsable du meurtre du prêtre Olivier Maire en Vendée. Déjà connu pour avoir avoué être à l’origine de l’incendie de la cathédrale de Nantes en juillet 2020, ce réfugié rwandais semble en proie à de graves troubles psychologiques.