Alors que la Polynésie française fait face à une flambée des cas de Covid-19, le président de l’archipel, Édouard Fritch, a annoncé, samedi, un durcissement des mesures sanitaires prévu pour deux semaines. Les établissements scolaires et les commerces non essentiels devront fermer tandis que le couvre-feu déjà en vigueur sera avancé.