En vigueur depuis le 30 juillet en raison d’une flambée des contaminations en Martinique, le confinement et le couvre-feu ont été prolongés de trois semaines supplémentaires, selon un communiqué de la préfecture de l’île.