Malgré les propos rassurants tenus jeudi par le ministre français de l’Éducation nationale, Jean-Michel Blanquer, le principal syndicat des enseignants du premier degré s’inquiète du protocole sanitaire et des futures contaminations liées au variant Delta.