Des milliers de personnes testées en pharmacie pour savoir si elles étaient malades du Covid ont été victimes d’une faille informatique ayant rendu leurs données personnelles accessibles.