Après le rapport de l’Organisation mondiale de la Santé rendu en mars dernier, les États-Unis rendent publique une partie de leurs investigations sur les origines du coronavirus, une question toujours sans réponse.