Le 8 septembre prochain, au Palais de Justice historique de Paris, doit s’ouvrir un procès hors normes. Celui des attentats du Bataclan, du Stade de France et des terrasses des 10e et 11e arrondissements de Paris. Durant neuf mois, 1 800 parties civiles et leurs 300 avocats vont détailler aux magistrats ce qu’il s’est passé le 13 novembre 2015. Le verdict, lui, est attendu pour la fin du mois de mai 2022.