La Cour de cassation française a cassé, mardi, une décision de justice invalidant la mise en examen du cimentier Lafarge pour “complicité de crimes contre l’humanité” dans le cadre de ses activités en Syrie en 2013 et 2014.