Le procès des attaques du 13 novembre 2015 s’est ouvert mercredi à Paris, un événement déjà qualifié d'”historique” dans un palais de justice transformé en bunker et protégé par un important dispositif policier. Salah Abdeslam, seul membre encore en vie des commandos des attentats s’est présenté comme “un combattant de l’État islamique” lors de l’ouverture du procès.