Le 18 septembre, cela fera quarante ans que l’abolition de la peine de mort a été votée en France. À l’occasion de cet anniversaire, l’ancien garde des Sceaux Robert Badinter, figure centrale de ce combat, a délivré un vibrant plaidoyer pour une abolition universelle de la peine capitale.