Lorsque les humains se sont lancés dans l’élevage, ils ont été confrontés à une hausse des maladies infectieuses en raison de la promiscuité avec les animaux et leurs déjections. Il s’est alors produit une sélection naturelle favorisant les gènes produisant une réponse immunitaire adaptée…