Les cadres des Républicains se sont mis d’accord, mardi, pour réunir les adhérents autour d’un congrès virtuel visant à choisir le mode de désignation des candidats à la présidentielle française de mai prochain. Une consultation appréciée des militants mais qui pourrait coûter cher à la droite.