Alors que la phase de sécurisation de la cathédrale Notre-Dame de Paris a pris fin, les Journées européennes du patrimoine sont l’occasion, ce week-end, de mettre à l’honneur l’ensemble des métiers ayant participé à l’entreprise délicate qui a consisté à faire tenir solidement sur ses pieds l’édifice ravagé il y a plus de deux ans par un incendie.