Paris ne cache pas son agacement suite à la décision de l’Australie d’annuler le contrat d’achat de sous-marins français au profit de navires américains, quitte à créer de sérieuses turbulences dans sa relation avec les États-Unis. Un pari risqué avec des alliés européens silencieux sur le dossier et guère d’options à sa disposition.