Ce mardi marque le 20e anniversaire de l’explosion de l’usine AZF à Toulouse, qui avait coûté la vie à 31 personnes. Un “parcours mémoriel” officiel sera inauguré, mais des positions irréconciliables persistent entre les associations de victimes.