La maladie d’Alzheimer se traduit par une dégénérescence des neurones aboutissant à un déclin cognitif irréversible. Il s’agit donc d’une pathologie cérébrale. Sauf qu’aujourd’hui, une nouvelle étude avance une hypothèse assez inattendue : la maladie trouverait son origine… dans le foie.