Geneviève Darrieussecq, ministre déléguée auprès de la ministre des Armées, chargée de la Mémoire et des Anciens combattants, est l’invitée de l’Entretien de France 24. Lundi, Emmanuel Macron “demandait pardon” aux harkis ayant combattu aux côtés de l’armée française durant la guerre d’Algérie, pour leur “abandon” par la France.  S’il s’agit bien d’une “affaire franco-française” pour la ministre déléguée, l’objectif de “cette main tendue” est “l’apaisement” de “toutes les mémoires”, de Paris à Alger.