Candidat le plus à même de faire gagner l’écologie en 2022 pour les uns, écologiste trop libéral pour les autres, Yannick Jadot divise les électeurs de la primaire écologiste. Candidat éphémère en 2017, il compte cette fois-ci être candidat jusqu’au bout.