Les hôpitaux guyanais sont asphyxiés par la crise du Covid-19 : il n’y a plus de place disponible dans les unités de réanimation de Cayenne, de Saint-Laurent-du-Maroni ou de Kourou. Contraints de trier les patients, les directeurs de trois établissements hospitaliers de cette collectivité territoriale expriment leur désarroi. Ils appellent la population locale à se faire vacciner alors que la Guyane présente le plus faible taux de vaccination outre-Mer.