Six ans après la nuit d’horreur du 13 novembre 2015, les victimes des attentats ont été appelées mardi pour la première fois à témoigner à la barre. Bouleversante succession de récits entrecoupés de sanglots et de rancœur. Récit.